schibboleth


schibboleth

schibboleth [ ʃibɔlɛt ] n. m.
• av. 1778; mot hébr. « épi », du récit biblique selon lequel les gens de Galaad reconnaissaient ceux d'Éphraïm en fuite à ce qu'ils prononçaient [ sibɔlɛt ]
Rare Épreuve décisive qui fait juger de la capacité d'une personne.

⇒SCHIBBOLETH, SHIBOLET(H), (SHIBOLET, SHIBOLETH)subst. masc.
Rare. Signe de reconnaissance; usage particulier à un groupe social ou autre. Le duc d'Hérouville, poli comme un grand seigneur avec tout le monde, eut pour le comte de La Palférine ce salut particulier qui, sans accuser l'estime ou l'intimité, dit à tout le monde: « Nous sommes de la même famille, de la même race, nous nous valons! » Ce salut, le shiboleth de l'aristocratie, a été créé pour le désespoir des gens d'esprit de la haute bourgeoisie (BALZAC, Cous. Bette, 1846, p. 372). On suppose (...) que les ennemis d'Israël visés dans cette prière [nouvellement introduite dans le rituel] furent à l'origine les judéo-chrétiens, et que ce fut là une sorte de schibboleth pour écarter des synagogues les partisans de Jésus [qui, en la prononçant, auraient formulé contre eux-mêmes une malédiction] (RENAN, Évangiles, 1877, p. 73).
P. ext. Ce qui conditionne, ce qui permet quelque chose. Le succès attend le mérite, l'instruction est le shibboleth qui ouvre toutes les portes (COPPÉE, Franc-parler I, 1894, p. 152). [Pour tous les philosophes ou paraphilosophes juifs ayant vécu du Xe au XVIe siècle] l'accent est mis sur le premier terme de la triade [Création — Révélation — Rédemption]: la Création, en accolant à ce terme les deux mots latins ex nihilo (...). C'est le shibbolet, la pierre de touche, le sine qua non de la position philosophique juive (A. NEHER, Clefs pour le judaïsme, 1977, p. 59).
Prononc. et Orth.:[]. Lar. Lang. fr., ROB. 1985: schibboleth. Prop. CATACH-GOLF. Orth. Lexicogr. 1971, p. 297: chibolet. Étymol. et Hist. 1. Ca 1195 ds la Bible (Trad. des commentaires de Haimon de Halberstadt sur les épîtres et les évangiles de la quinzaine de Pâques, ms. Bibl. Arsenal 2083, f ° 57 v ° ds TRENEL, p. 75: quant lor anemin lor faisoient dire Seboleth [...] si disoient tebolet); 1564 schibboleth (RABELAIS, Cinquiesme livre, éd. Ch. Marty-Laveaux, chap. 18, p. 71); 1564 schibboleth (Indice et rec. universel de tous les mots principaux des livres de la Bible, f ° 310); 1577 schibolet (J. BODIN, Les six livres de la République, p. 543); 2. av. 1778 schibboleth fig. « épreuve qui fait juger de la capacité d'une personne » (VOLTAIRE, s. réf. ds Lar. 19e: le schibboleth qui peut faire tuer lui et ses collègues); 1840 Shibolet (BALZAC, Z. Marcas ds Œuvres, éd. Skira, Genève, 1946, t. 8, p. 68: il y a pour les hommes supérieurs des Shibolet); 1842 schibboleth (Ac. Compl.). Empr. à l'hébr. biblique « épi », mot utilisé par les gens de Galaad pour reconnaître ceux d'Ephraïm, qui prononçaient , et qu'ils égorgeaient aussitôt (Juges 12, 6).

schibboleth [ʃibɔlɛt] n. m.
ÉTYM. Av. 1778; mot hébreu, « épi », du récit biblique (Juges, XII, 6) selon lequel les gens de Galaad reconnaissaient ceux d'Éphraïm en fuite à ce qu'ils prononçaient sibboleth.
Rare. Épreuve décisive qui fait juger de la capacité d'une personne.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Schibboleth — (hebr., »Ähre«), das Wort, an dessen Aussprache der israelitische Richter Jephtha die ihm feindlichen fliehenden Ephraimiter, die den Zischlaut nicht aussprechen konnten und Sibboleth sagten, erkannte (vgl Richt. 12, 5 u. 6); daher sprichwörtlich …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Schibboleth — Schibbōleth (hebr.), nach Richter 12,5 6 das Wort, an dessen Aussprache die Gileaditer die feindlichen Ephraimiter erkannten; daher Erkennungszeichen, Losungswort …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Schibboleth — Schibboleth, hebr., Aehre. dann Kenn , Erkennungs Parteizeichen; letztere Bedeutungen des Wortes kamen auf zur Zeit, als der israel. Heerführer Jephte am Jordan die Ephraimiter bekämpfte, welche S. wie Sibboleth aussprachen u. daran erkannt… …   Herders Conversations-Lexikon

  • Schibboleth — Ein oder eine Schibboleth (Plural: Schibbolethe, Schibboleths oder Schibboloth) ist eine sprachliche Besonderheit, durch die sich ein Sprecher einer sozialen Gruppe oder einer Region zuordnen lässt. Zu unterscheiden sind Schibboleths von… …   Deutsch Wikipedia

  • schibboleth — (chi bo lèt ) s. m. Se dit d une difficulté insurmontable ou d une épreuve qui doit décider sans réplique de la capacité ou de l incapacité d une personne, par allusion à un passage de l Écriture, Juges, XII, 6, où l on voit que les fuyards de la …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Schibboleth — Schib|bo|leth 〈n. 11 oder n. 15〉 Erkennungszeichen, wort, Losung [hebr., „Ähre“] * * * Schibbọleth   [hebräisch šibbolęt̲ »Ähre«, »Strom«], im Alten Testament in Richter 12, 6 genanntes Kennwort, an dessen anderer Aussprache ([s] statt [ʃ]) die… …   Universal-Lexikon

  • Schibboleth — Schib|bo|leth 〈n.; Gen.: s, Pl.: s〉 Erkennungszeichen, wort, Losung [Etym.: hebr., »Ähre«] …   Lexikalische Deutsches Wörterbuch

  • Schibboleth — Schib|bo|leth das; s, Plur. e u. s <aus hebr. šibbōlet̲ »Ähre; Strom«, nach Richter 12,5 f. Losung der Gileaditer> Erkennungszeichen, Losungswort; Merkmal …   Das große Fremdwörterbuch

  • Schibboleth — Schib|bo|leth [auch ʃ...], das; s, Plural e und s <hebräisch> (selten für Erkennungszeichen, Losungswort) …   Die deutsche Rechtschreibung

  • oleth — schibboleth …   Dictionnaire des rimes